Choisir votre langue

Fermer

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation possible sur notre site internet.
Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous considérons que vous acceptez de recevoir tous les cookies du site piab.com.
Plus


Evangelista Torrecelli

Retour aux fondamentaux

Date 15/04/2016

Il arrive que les gens se mettent à rire quand je dis que je travaille dans le vide. Et on me répond couramment : « votre travail consiste à ne rien créer ». Je me suis demandé s'il existait une meilleure réponse et j'ai commencé à creuser le sujet. Revenons donc aux fondamentaux. 

Selon Wikipédia, « le vide est un espace dépourvu de matière ». On trouve également des définitions stipulant que le vide apparaît lorsque la pression est si faible qu'aucune particule présente dans un espace n'a d'influence sur les processus qui s'y déroulent, quels qu'ils soient. D'un autre côté, en physique appliquée et en ingénierie, il est sans doute plus utile de voir le vide comme une pression négative, car il s'agit de la force qui peut être exploitée pour effectuer un travail.

Le premier exemple de vide créé par l'homme est généralement attribué à Evangelista Torricelli qui, en 1643, a rempli de mercure un tube de verre puis l'a retourné à l'envers dans un récipient de mercure. Une partie du mercure est resté en place dans le tube, soutenu par le poids de la pression atmosphérique environnante. Torricelli avait créé le baromètre et, à côté des millimètres ou des pouces de mercure (mm Hg ou inHg), le Torricelli (Torr) est encore utilisé aujourd'hui comme unité de mesure du vide ou de la pression.

Il a fallu attendre le 20e siècle et l'introduction des ampoules à incandescence pour que le vide devienne un précieux outil industriel. Et depuis, l'utilisation du vide a explosé.

Mais en quoi cela nous concerne-t-il chez Piab ? Nous utilisons de l'air comprimé pour générer du vide. Ne s'agit-il pas de notions qui s'opposent ? Utiliser une pression élevée pour créer un « espace vide de matière » ? Cela m'amène au principe de Bernoulli qui stipule qu'une augmentation de la vitesse d'un fluide s'accompagne simultanément d'une baisse de la pression. C'est exactement ce qui se produit lorsque vous prenez une douche et que le rideau de douche se déplace de sa position verticale neutre vers le jet d'eau à grand débit de la douche. Ou, au sein d'un écoulement d'eau à fort courant, lorsque l'eau est automatiquement prélevée dans les courants latéraux et génère un écoulement depuis ces courants secondaires vers le courant principal à grand débit.

En s'appuyant sur ces analogies, il est plus facile d'expliquer ce qu'est le vide et comment il est possible d'établir un lien entre le vide et les activités quotidiennes... ET AUSSI comment Piab utilise de l'air à haute pression pour le faire passer au travers d'une très petite cartouche dotée d'ouvertures latérales tout en aspirant de l'air de l'atmosphère environnante pour générer du vide. Fascinant, non ? 

Lisez en plus dans notre livre blanc :

Häla El Sheemy Washbrook
Vice President Marketing & Communication
Tél. +46 8 630 25 00

Piab AB © 2017 Mentions légales

Suivez-nous

Contactez-nous