Feedback

Choisir votre langue

Fermer

Travailler avec le convoyeur à vide piFLOW®p SMART

Peut-on faire du transfert de produits secs en toute sécurité en portant des talons hauts ?

Date 27/09/2019

Je ne recommanderais certainement pas d’être chaussé en talons hauts dans l’usine ou les ateliers. La sécurité doit toujours être prioritaire lorsque vous travaillez en usine. Cela signifie-t-il que vous devriez rester à l'écart des industries manufacturières si vous aimez porter des talons hauts ? Non, grâce à l’automatisation et à l’industrie 4.0, vous n’avez pas à y renoncer.

L'industrie 4.0 est à l'ordre du jour de la direction depuis un certain temps déjà, mais ce que nous voyons dans la réalité est assez éloigné de ce qui est discuté. Aujourd'hui, environ 50% de notre activité de transport sous vide est générée en aidant nos clients à convertir des processus basés sur la manutention manuelle de matériaux (semences, poudres ou granulés transportés par des opérateurs dans des seaux ou des conteneurs) en processus automatisés basés sur la technologie de transport sous vide.

Les matériaux secs sous forme de poudres ou de granulés - de l'œuf séché au métal atomisé en passant par les pilules contre le mal de tête - peuvent être transportés par des transporteurs sous le vide. Dans la mise en place du parcours Industrie 4.0, cette première étape a permis d’améliorer considérablement la productivité et la sécurité de nos clients. Notre dernier lancement - piFLOW®p SMART - représente la prochaine étape de cette transformation industrielle. Avec ce dernier produit, nous développons davantage l'automatisation.

Grâce à l'introduction de l'apprentissage machine, il suffit de quelques cycles au piFLOW®p SMART pour définir le type de matériau traité et s’adapter automatiquement afin d’optimiser la façon dont les matériaux sont transportés. L’intervention d’opérateurs pour modifier les réglages entre chaque lot de matériaux différents n’est plus nécessaire : le piFLOW®p SMART s’en charge avec une précision supérieure à celle d’un opérateur, même le plus expérimenté.

Notre première étape nous a permis d’éloigner l'opérateur de la tâche consistant à transporter manuellement le matériau de A vers B. Maintenant, nous éloignons l'opérateur du réglage manuel du transporteur en faisant en sorte que celui-ci se règle lui-même. Enfin, il est possible de transporter des matériaux secs tout en portant des talons hauts de manière sûre et opérationnelle, à une distance de sécurité de la chaîne de production d’où vous pourrez suivre les performances de flux de matériaux sur un écran tactile.

 

Kajsa Ryttberg Wallgren
Vice President Vacuum Conveying Division
Tél. +46 8 630 25 00

Suivez-nous

Contactez-nous